Accueil » Actualités » Musique au travail et concentration : la combinaison idéale ?

Musique au travail et concentration : la combinaison idéale ?

La musique a également un effet apaisant sur le lieu de travail. Mieux encore, elle améliore notre capacité à nous concentrer et à générer de nouvelles idées. « La musique que nous aimons stimule les voies de récompense de notre cerveau », explique Hervé Platel, chercheur en neuropsychologie à l’université de Caen. Près de 80 % des Français estiment que la musique améliore leur travail.
Ed Sheeran, Adele et Colplay font partie de mes artistes préférés. Ces trois musiciens sont les plus populaires au travail, selon une enquête réalisée par LinkedIn et Spotify en 2017. Selon les personnes interrogées, leurs mélodies douces et leur vitesse modérée augmenteraient la productivité. Vous n’avez pas besoin d’augmenter votre productivité au travail en écoutant des boucles d’albums de ces grands noms de la pop, rassurez-vous. Un large éventail de genres musicaux a le pouvoir d’inspirer la créativité, de redonner de l’énergie au sens de l’objectif et d’encourager la productivité.

65 % des employés déclarent écouter de la musique pendant qu’ils travaillent afin de s’inspirer, 42 % disent que cela les apaise et 40 % que cela accélère leur créativité et leurs performances. Les scientifiques ont bien expliqué ce phénomène bien connu.

Le dopage dans l’audio

Le neuropsychologue Hervé Platel, de l’université de Caen, affirme que l’écoute de la musique stimule plusieurs parties différentes du cerveau. Lorsque nous entendons une chanson rythmée, nous nous sentons poussés à danser en raison de la connectivité cérébrale commune entre les régions auditives et motrices. » Cependant, l’écoute de la musique affecte également les zones du cerveau liées à la mémoire et à l’affectif. Il poursuit en disant : « Des expériences ont démontré qu’elle stimule le circuit de la récompense. Les endorphines et la dopamine, l’hormone du plaisir, sont libérées à la suite de cette stimulation. La musique, quant à elle, diminue la tension et améliore la concentration et la productivité. Par conséquent, la Fédération française d’athlétisme proscrit depuis 2016 l’écoute de la musique pendant les courses officielles comme une forme de dopage.

Le pouvoir de la musique peut vous propulser vers de nouveaux sommets ? Elle peut avoir un impact sur la vie des gens, même dans le cadre du travail, où les habitudes et la musique « vivante » peuvent avoir un impact majeur. « Il y a un risque de se laisser distraire par elle. Distrayant pour les plus musicaux, qui ont tendance à intellectualiser la musique et à étudier les compositions qu’ils entendent.

Écoutez la musique pendant des durées plus courtes

Écoutez la musique pendant des durées plus courtes au travail

Les chansons avec des paroles qui demandent votre attention et affectent votre concentration sont généralement préférées aux œuvres instrumentales. Les paroles, par exemple, peuvent interférer avec l’étude et l’interprétation d’un matériau, selon Hervé Platel. Le bruit, qui est l’ennemi numéro un de l’attention, est donc interprété comme de la musique. Par ailleurs, un sondage LinkedIn-Spotify a révélé que 18% des travailleurs français écoutent de la musique au bureau pour noyer le bruit. Pour se donner un coup de fouet, se concentrer ou se déstresser, Hervé Platel recommande d’écouter des compositions calmes dont le rythme est comparable au rythme de repos du cœur, soit 80 battements par minute. Non, je ne crois pas. The Scientist de Coldplay, Chasing Pavements d’Adele et Thinking Out Loud d’Ed Sheeran ont tous une vitesse similaire.